mardi 25 juillet 2017

Ma casa !

Un jour je rêve de trouver un petit nid douillet loin des infrastructures urbaines. Ouvrir les fenêtres et y découvrir la nature, le chant des oiseaux. Je rêve de regarder les arbres qui cachent la foret, qui elle, protège tout ces mystères sauvages. Un jour je trouverai ce petit espace et pourrai enfin me dire j’y suis arrivé. Mais avant, je dois ouvrir mes yeux et apprécier tout ce que j’ai.
Yan.   


lundi 17 juillet 2017

Origin, un voyage interstellaire.


Le nouvel album vient d'arriver. Les attentes étaient grandes, ils ont répondu de belle façon. Un voyage dans l'espace tout en gardant les pieds sur terre. La vitesse de la lumière me semble plutôt lente. Les turbulences, elles, sont presque apaisantes. Je manque d'air, ça va vite, je suis à l'affût, je ne manque pas les notes. N'essayez pas ça à la maison, ça demande rigueur et compréhension. Gardons notre sérieux et surtout notre calme, l'écoute est extraordinaire et sollicite mes sens et ma concentration. Encore une fois, Origin a su m'emporter dans un monde mystérieux, dans un autre univers. Si l'espace est désorganisée, Origin maitrise ce mystère et ont su le transmettre dans un torrent de notes et d'harmoniques.
Bon Délire.
Yan.




dimanche 2 juillet 2017

L'hirondelle d'une courte réflexion.


L'hirondelle ne fait pas le printemps, elle me rappelle simplement les bons moments passés et présents. Merci à ceux et celles qui rendent ces moments vivants. Merci de remplir ma tête de sourires, de fous rires et de faire en sorte que le sérieux ne le soit pas trop. Non l'hirondelle ne fait pas le printemps, mais les temps passés, même pluvieux, furent des instants de bon temps.
Yan

mardi 27 juin 2017

Maudit cellulaire « anywhere »

Tu sais ce qui était bien avec les téléphones à fil ? Tu ne peux pas aller plus loin que le fil. Lorsque tu parles avec ce téléphone, « ben » non, le son n’est pas HD. « Ben » non, tu ne peux pas prendre de photo, « ben » non, tu peux pas faire un appel vidéo. Ah oui, oubli ça dans l'auto, le fil ne se rend même pas.

Ce qui est bien avec le téléphone à fil, c'est le moment où tu l'utilises, tu peux pas déranger une grande salle en faisant les cents pas. Tes mouvement sont limités à la longueur du fil et ça j'aime ça.

Yan.

mercredi 7 juin 2017

J'ai pu le goût.

Depuis 2012 vous me lisez. Mais j'ai pu le goût d'écrire. J'ai pu le goût de me forcer à trouver un sujet qui vous fera rire, ou réfléchir. Je suis fatigué de chercher un moyen de vous attirer ou encore de vous faire réagir. Aujourd'hui, j'ai pu le goût, c'est tout. L'effort de maintenir votre intérêt, de ne pas me faire oublier, de m'intégrer dans votre rythme, j'ai pu le goût. L'envie de m'investir s'éteint lentement malgré la passion des mots qui, elle, traverse le temps. Tout n'est pas terminé... je crois ! Mais pour l'instant, j'ai pu le goût.
Yan.

samedi 20 mai 2017

As tu pensé juste un instant ?

Hey toi ! Oui toi l'inconscient que j'ai croisé dans les sentiers de vélo de montagne du parc de Gatineau ! Faire du vélo de montagne, c'est un beau sport, mais si tu veux en faire longtemps, tu dois te protéger !!!!! Un casque c'est la base. Non seulement tu auras l'air plus intelligent, mais en plus, tu protégeras cet outil qui donne un sens à ta vie. Hey l'inconscient, METS UN CASQUE !
Une "tite toune" pour que t'allumes !!!
Yan.
Bon Délire.